Lait doré, lait d’or, ou encore « Golden milk » en anglais… Autant de noms pour une boisson aux nombreux bienfaits qui est devenue particulièrement tendance ces dernières années. Le lait doré n’est pas compliqué à réaliser, il est donc adapté à tous ceux qui souhaitent améliorer leur bien-être, qu’ils soient novices en cuisine ou non.

Le lait d’or : les atouts

Le lait doré est une recette qui tire ses racines de l’ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. Il était courant en Inde que les enfants soient obligés d’en boire très souvent, mais, désormais, ce sont les Occidentaux qui sont particulièrement friands de ce breuvage qui commence à envahir tous les cafés branchés. C’est d’ailleurs l’actrice Gwyneth Paltrow qui a particulièrement participé à sa nouvelle popularité, en relayant sa recette sur son site personnel.

Si aujourd’hui, le lait d’or rencontre un franc succès, c’est aussi grâce à ses nombreux bienfaits. La boisson tire en majeure partie ses bénéfices du curcuma, une épice qui apporte de nombreux avantages pour la santé, grâce à son taux en curcumine. Cette dernière apporte des effets anti-oxydants, anti-inflammatoires et antiseptiques. C’est d’ailleurs suite à la présence de l’épice que la boisson possède une couleur jaune (ou dorée), d’où son nom.

C’est, de plus, une boisson très appréciable en terme de goût, reconnue pour être réconfortante. Elle n’apporte pas de caféine et, même si vous la sucrez, elle sera toujours bien moins calorique qu’un chocolat chaud. Il ne faut pas hésiter à consommer régulièrement de ce latte, si vous désirez adopter un mode de vie sain. Le lait doré va aider à renforcer les défenses immunitaires, à détoxifier le foie, à mieux digérer et à être moins stressé. Il peut aussi soutenir la lutte contre les douleurs articulaires et musculaires.

Comment réaliser du lait d’or ?

Il faut tout d’abord obtenir du lait bien chaud, on peut le faire mousser ou non, selon ses goûts. L’action de chauffer le lait est un principe ayurvédique : grâce à ça, on digère et on absorbe mieux les nutriments. Le lait de vache n’est pas obligatoire, on peut aussi réaliser cette boisson avec des laits végétaux. Par contre, il est préférable de ne pas prendre du lait-écrémé. En effet, toujours selon la médecine traditionnelle indienne, il faut suivre un certain taux de gras dans le lait car la curcumine est liposoluble.

Il faut ensuite ajouter le fameux curcuma ! Si vous n’avez jamais goûté du lait doré, il est préférable d’avoir, dans les premiers temps, la main légère sur l’épice : on ajoute seulement 1 demi-cuillère à café. Si le goût vous plaît, vous pourrez alors aller jusqu’à une cuillère à soupe.

On peut ensuite ajouter des pincées d’autres épices, selon ses goûts : de la cardamome, du poivre noir, du gingembre, de la cannelle, du poivre de cayenne, etc. On peut aussi apporter au lait d’or du miel, du sirop d’érable, de l’huile de coco ou bien une goutte d’extrait de vanille.

Le petit plus

Pour garantir un lait doré parfait, l’idéal est d’utiliser du curcuma bien frais ! Grâce à ce détail, votre lait d’or arbora une très jolie couleur : un beau doré vif. Si vous n’avez pas l’habitude de travailler en cuisine avec du curcuma frais, il suffit de le râper puis de le réduire en pâte, en prenant garde aux vêtements blancs et aux surfaces pâles (et oui, ça tâche!).

Comment boire le lait doré ?

Cela peut paraître étonnant, mais pour maximiser les bienfaits de son lait doré, il faut le remuer avant chaque gorgée. En réalité, cela s’explique tout simplement par le fait que l’épice du curcuma se dissout difficilement dans les liquides, il a donc tendance à se retrouver au fond de la tasse !

Vous pouvez consommer de cette boisson quotidiennement tout au long de l’année ou bien profiter de ses bienfaits uniquement durant une cure de quelques semaines par an. Pour optimiser ses effets, on boit son lait doré le matin à jeun ou bien le soir avant de se coucher (où il aide d’ailleurs grandement dans le cas de troubles du sommeil). Enfin, on fait preuve de patience et de régularité, car il faut compter au moins un mois pour constater son effet sur l’organisme.

Comment bénéficier des atouts du lait doré si l’on est intolérant au lait ?

Comme vu plus haut, il est déjà possible dans un premier temps de remplacer le lait classique par du lait végétal, comme du lait de noix par exemple. Mais il est aussi possible de l’échanger contre de l’huile de coco. On peut aussi se contenter d’ajouter du curcuma dans sa tasse de thé ou dans un verre d’eau citronnée (mais celle-ci doit être chaude, sinon l’épice ne va pas se dissoudre comme il faut).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici