Il ne faut pas voir le sexe partout lorsque l’on parle des bienfaits du câlin. Même s’il est reconnu que les rapports sexuels ont des bienfaits sur la santé, il n’en demeure pas moins en ce qui concerne les câlins. Se prendre dans les bras, mutuellement, fait un bien fou. En voici les explications.

Un instant de tendresse

Que l’on soit en couple ou non, chaque être humain à besoin de tendresse et d’attention. Un câlin n’engage en rien, c’est un moment de partage où deux personnes s’enlacent. On peut s’enlacer par besoin, pour réconforter, pour exprimer sa joie, pour dire au revoir, etc. Il y a tant de raisons qui poussent deux êtres à se serrer l’un contre l’autre. Le câlin est bien loin d’une symbolique sexuelle, même si les corps sont proches les uns des autres.

Comparé au sexe, le câlin dure moins longtemps et ne demande pas ou peu d’efforts. Par ailleurs, il dispose de nombreux bienfaits sur la santé mentale et physique. Lors d’une session câline, le corps humain libère des hormones comme la sérotonine, la dopamine et l’ocytocine. Ce sont eux qui développent cette sensation de bien-être quand on enlace quelqu’un.

Quels sont les bienfaits du câlin sur la santé ?

Bien souvent, on ressent le besoin d’un câlin dans des périodes de stress. Cette envie si soudaine n’est pas anodine, car le cerveau sait très bien qu’il participe à la réduction du stress. Avec la libération de la sérotonine et de la dopamine, le sentiment d’apaisement se faire ressentir quasiment instantanément.

Les battements du cœur ralentissent dû à une baisse de la tension artérielle. En hiver, le sentiment de dépression est appuyé par le froid et le mauvais temps. Bien que le câlin permet de réchauffer les cœurs et les corps, il participe grandement à éviter les coups de blues saisonniers.

De plus, d’après une étude menée sur le sol américain, s’enlacer favorise le renforcement des défenses immunitaires. En effet, le contact peau contre peau permet de « s’échanger » des batteries et des anticorps. C’est idéal pour lutter efficacement contre des maladies. 

Une amélioration du sommeil

Si les enfants réclament des câlins avant d’aller dormir, ce n’est pas pour rien. En effet, se serrer dans les bras est un remède efficace pour dormir mieux. Ce dernier déclenche dans le corps un sentiment d’apaisement et permet au cerveau de faire une pause au niveau du brouhaha des pensées. Ainsi, il est plus facile de faire le « vide » dans sa tête pour s’endormir rapidement et profiter d’un sommeil réparateur.

Le câlin amoureux renforce la relation

La vie de couple est faite de haut et de bas, ce n’est pas une surprise. À de nombreuses reprises dans cette vie partagée à deux, le sentiment du besoin de l’autre passe au-dessus de tout. Les câlins, sans parler de rapports sexuels, permettent de renforcer la relation amoureuse. En étant bénéfique psychologiquement parlant, le câlin favorise l’amélioration de la vie d’un couple.

Notamment pour éviter les petites disputes qui ne mènent à rien. De plus, quand un couple s’entrelace, le sentiment prédominant est l’amour. En effet, se serrer l’un contre l’autre dans un couple est une belle preuve d’amour non verbale. Parfois, un câlin amoureux peut déclencher d’autres envies grâce à une libération des tensions psychologiques. Nul besoin de faire un dessin de ces propos.

Un sentiment de sécurité

Une étreinte, amoureuse ou amicale, développe un sentiment de sécurité. Le partage d’un câlin à un côté rassurant. Lors d’un drame familial ou lorsque l’on apprend une mauvaise nouvelle, être pris dans les bras de quelqu’un permet de créer une bulle de protection. Le câlin permet aussi de libérer sa tristesse ou de contenir sa colère.

Réduire les risques cardio-vasculaire

Bien que le câlin sert à développer un sentiment d’apaisement, d’amour et de sécurité, il faut savoir qu’il participe à lutter contre les maladies du cœur. En effet, être pris dans les bras permet d’activer des récepteurs de pressions sur la peau appelés « corpuscules de Pacinian« .

De cette manière, ils envoient des signaux au cerveau dans la zone qui régule la tension artérielle. Certains spécialistes de la santé sont même d’accord pour dire que dix secondes de câlin par jour favorisent une bonne santé mentale et physique. Ce serait dommage de ne pas en profiter.

Les câlins dans la vie de tous les jours

Un câlin est avant tout un geste d’affection. Mais il y a des personnes qui ne sont pas à l’aise avec cette pratique, ou simplement parce qu’ils ne sont pas tactiles. C’est tout de même une preuve que le câlin est quelque chose d’intime. Ainsi, il est normal que l’on ne soit pas prêt à partager ce moment avec certaines personnes. Dans une relation amoureuse, il faut s’attendre à ce que sa compagne ou son conjoint réclame des câlins.

Cet exemple peut très bien valoir pour une relation fraternelle, amicale, parent-enfant, etc. Si une personne qui réclame un câlin, c’est parce qu’elle en ressent le besoin. Alors repousser cette personne, quand elle s’approche en tendant les bras, peut renvoyer un mauvais signe. Bien sûr, cela ne fonctionne qu’avec des gens qui ne sont pas des inconnus. 

Le câlin est une attention portée à la personne. Quand on demande un câlin ou quand on en reçoit un, c’est un vrai message d’amitié ou d’amour. Même si ce geste ne paraît pas naturel ou instinctif, il faut apprendre à ressentir les bienfaits qu’il procure. L’adage « plaisir d’offrir, joie de recevoir » prend tout son sens quand il est question d’un câlin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici