Avec la fermeture des casinos réels pendant de longs mois, beaucoup de passionnés de jeux n’ont pas hésité à se tourner vers des alternatives virtuelles. Les sites en ligne proposant des plateformes de casino, avec des machines à sous ou encore des tables de poker, sont nombreux. Seulement, quelle légalité ont-ils en France ? Êtes-vous certains de parier sans risque quand vous tentez ces casinos virtuels ?

Qu’est-ce qu’un casino en ligne ?

Le casino sait tenter de nombreux d’entre vous. Source de divertissement, il permet de tester de multiples jeux. Le tout, en s’essayant, selon les situations, à tenter de gagner des sous. Dans sa description large, il permet aux joueurs d’expérimenter avec le poker. D’autres divertissements, comme le black jack, les machines à sous ou encore la roulette, sont aussi disponibles. Chaque profil de joueur saura trouver un système qui lui convient. De nombreux spécialistes du jeu établissent d’ailleurs des comparatifs pour savoir quel est le meilleur casino en ligne avant de s’y lancer.

Toutefois, au vu des potentiels risques d’addiction et d’endettement autour du jeu en ligne de ce type, la France reste très restrictive. On considère par exemple que 46 % des amateurs de machines à sous sur internet aurait une consommation de ce jeu excessive. Par conséquent, en prévention, de nombreuses limitations encadrent les casinos en ligne. Tout résident en France, par conséquent, est soumis à la réglementation en place.

Quelle est la légalité d’un casino en ligne en France ?

Le casino, en lui-même, ne pose pas tant de soucis que cela. Après tout, au sein d’un casino, de multiples genres de jeux et divertissements sont proposés. Ce que la France rechigne à voir évoluer, très exactement, ce sont les jeux d’argent et de hasard. Cette interdiction date de 1836. C’est une prohibition donc longuement ancrée dans le paysage français. Toutefois, avec l’essor du casino en ligne, notamment, une certaine souplesse a été accordée.

Celle-ci date de 2010 uniquement. En effet, avec la loi du 12 mai, le secteur du jeu ouvre enfin le marché français à la concurrence internationale. Seulement, cette ouverture reste limitée puisqu’elle ne concerne que trois types de jeux. Les amateurs de jeux d’argent ne peuvent ainsi que s’essayer légalement aux paris sportifs, paris hippiques et au poker. Dans l’idée, pour pouvoir être légal en France, il faut que le jeu ne repose pas uniquement sur le hasard. Il est donc nécessaire que des compétences, par exemple des qualités intellectuelles, entrent en compte.

Comment choisir un casino en ligne en France ?

En plus des conseils d’autres amateurs, le joueur peut choisir sa plateforme de jeu en suivant, par exemple, les recommandations de l’ANJ. C’est cet organisme qui définit les jeux légaux en France. Parmi les critères établis par l’Autorité de régulation des jeux en ligne, vous pouvez facilement vous baser sur ceux-ci pour faire votre choix :

  • le casino dispose d’une licence officielle distribuée par l’organisme régulateur du pays de résidence, soit par l’ANJ s’il se situe en France ;
  • les jeux et le casino sont certifiés de labels fiables, tels que l’eCOGRA, ou fonctionnent avec des logiciels réputés comme NetEnt ;
  • l’icône TST, signifiant « technical systems testing » et garantissant la sécurité du site internet, figure en bas de page ;
  • la liste noire de l’ANJ ne contient pas le casino qui vous intéresse.

En prime de ces critères de sélection, il faut également vérifier les jeux qui sont disponibles légalement. Concrètement, il est interdit de jouer au black jack, à la roulette, aux machines à sous virtuelles ou encore au craps. Par contre, il sera possible de faire des parties de backgammon, de duplicate poker ou de s’essayer aux paris sportifs. Certains autres jeux peuvent aussi être autorisés, au cas par cas, selon les décisions de l’ANJ. L’organisme alimente, en effet, une liste précise d’autorisations. À défaut de retrouver son jeu préféré, le joueur pourra toujours tenter de remplir une grille de loto.

Est-ce possible de jouer sur un casino en ligne étranger ?

Dans la majorité des cas, les casinos qui sont basés dans les pays européens auront, de toute façon, installé un pare-feu. Celui-ci empêchera les utilisateurs à IP française d’accéder à leur site. Cela sauve un joueur français de ne pas réaliser qu’il est en train d’illégalement utiliser leur site. Utile, pour un peu qu’il ne soit pas totalement au fait de la législation autour du jeu.

Aussi, si vous souhaitez jouer sur un site de casino en ligne suisse ou belge, par exemple, il faudra généralement que vous soyez déjà dans ces pays. Ou du moins, dans un pays autorisant le casino en ligne et les gains d’argent au hasard. Certains sites n’ont pas réalisé ce blocage des résidents français. Ils donnent alors tout de même l’accès à leur contenu. Toutefois, en participant à ces jeux malgré les interdictions, vous êtes aussitôt dans l’illégalité.

La justice française n’hésite pas à aller en procès contre les sites en question, afin qu’ils mettent en place une barrière. Les procès entraînent généralement une suspension de leur présence en ligne. Ce sont les fournisseurs d’accès à internet qui procèdent au blocage de leur URL. Par conséquent, en France, il est risqué de jouer à des jeux non autorisés sur le territoire. Cela, au grand désespoir des professionnels, qui voient la concurrence s’imposer sans question sur le lecteur. Tout comme à celui des joueurs français, confrontés à leurs voisins belges et suisses, sans limitation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici