Vous voulez être sûr de garder un linge bien propre ? Pour cela, il faut penser à entretenir et à nettoyer sa machine à laver. Plusieurs étapes permettent de garantir l’efficacité optimale de votre lave-linge, sans avoir besoin de dépenser des fortunes dans des produits spéciaux. Même si votre machine est déjà bien usée, qu’elle sent mauvais ou qu’elle est encrassée, rien n’est irréparable.

Pourquoi le linge peut sentir mauvais ?

Si votre linge se met à avoir une odeur peu agréable, cela peut être dû à plusieurs causes. Il est important de les connaître, afin d’éviter que ce désagrément se produise à nouveau.

Si on nettoie son linge vraiment sale à des températures basses, les bactéries présentes sur le tissu ne sont pas correctement éliminées. Elles vont, par conséquent, se développer directement dans le tambour de la machine à laver, ce qui va entraîner automatiquement des mauvaises odeurs. Toujours dans le cas des lavages à basse température, il est possible que la lessive ne soit pas bien dissoute ce qui va encrasser la machine.

Une mauvaise odeur peut aussi être due au manque d’aération de votre machine entre chaque lavage ou bien à des vêtements qui restent trop longtemps enfermés dans la machine alors qu’ils sont humides. Le lave-linge peut aussi être mal entretenu, c’est par exemple le cas lorsqu’on ne nettoie pas assez souvent les joints du tambour ou le bac à lessive.

Comment nettoyer son lave-linge ?

Le bac à lessive

On commence par le plus simple : on nettoie son bac à produit. Il suffit de le retirer et de le rincer à l’eau tiède avec un peu de savon de Marseille et, dans l’idéal, à l’aide d’une vieille brosse à dents. Il ne reste plus qu’à le réinsérer dans la machine, mais uniquement lorsqu’il est bien sec, sinon on prend le risque de se retrouver avec des moisissures.

Le détartrage

Il faut ensuite détartrer son lave-linge en profondeur. Tout d’abord on nettoie l’extérieur avec une éponge non abrasive, ainsi que la porte de chargement. On verse après un verre de vinaigre blanc dans le bac à lessive, on en asperge aussi directement dans le tambour, puis on démarre un cycle de lavage à vide à 60 ou 90 degrés.

Le nettoyage complet du tambour

Pour rendre propre son tambour en profondeur, le vinaigre blanc est une nouvelle fois notre meilleur allié. On évite surtout à tout prix les substances dites « abrasives » car cette partie de votre lave-linge est particulièrement fragile.

On mélange 1 litre de vinaigre blanc avec une tasse de bicarbonate de soude et on verse le tout dans le tambour. On réalise ensuite un cycle de lavage très court : on fait tourner la machine à 90 degrés pendant deux minutes puis on appuie sur pause. On laisse ensuite reposer une heure avant de relancer le cycle.

On peut ensuite réaliser un deuxième lavage à 90 degrés, sans arrêt et juste avec du vinaigre blanc, pour s’assurer qu’il ne reste vraiment aucun résidu. Si, même après cette étape, votre tambour n’est pas nickel, alors il faudra faire appel à l’huile de coude en frottant avec un chiffon microfibres et du vinaigre blanc.

On oublie pas non plus de nettoyer le joint, avec une petite brosse souple, de l’eau tiède et du savon de Marseille. On sèche bien le tout une fois que tout est propre.

Rendre propre les filtres

Les filtres jouent un rôle crucial : ce sont eux qui empêchent l’obstruction du système d’évacuation par divers objets (ceux qu’on oublie dans les poches, par exemple), les fibres et les morceaux de tissu. Au fil des utilisations, ce filtre finit par se boucher à cause des impuretés inhérentes au lavage du linge.

Il est généralement situé derrière une petite trappe, qui se situe soit à l’avant, soit à l’arrière, de la machine à laver. On place une petite bassine en dessous et on vidange l’eau dans un premier temps en dévissant le filtre. On retire ensuite ce dernier pour le nettoyer de toutes ses saletés, puis le sécher, avant de le remettre soigneusement en place (attention à ne pas mal le dévisser, au risque de provoquer des fuites).

Vérifier l’état du tuyau de canalisation

La mauvaise odeur de votre linge peut aussi être la conséquence d’un tuyau d’évacuation qui n’est pas propre. Même s’il est toujours agaçant de devoir s’en occuper, il est important de le nettoyer au moins une à deux fois par an. C’est par ailleurs l’occasion de vérifier que le tuyau est en bon état ainsi que ses joints aux extrémités. On peut le rincer en versant directement à l’intérieur du vinaigre blanc dilué à de l’eau. On le sèche ensuite avec un chiffon ou au sèche-cheveux avant de le remettre en place.

Comment entretenir sa machine à laver ?

Pour éviter des problèmes de machine à laver qui se retrouve très sale, des petits gestes simples doivent être réalisés au quotidien.

Tout d’abord, on vide régulièrement les poches de ses vêtements avant de les déposer dans le tambour du lave-linge. Ce sont tous les petits éléments présents dans ces endroits qui viennent bien souvent abîmer l’intérieur de la machine et les joints. Ensuite, on mesure les doses ! En effet, on pourrait être tenté d’être généreux sur la lessive, pour garantir un linge propre et qui sent bon, mais, en réalité, les surdoses de lessive risquent juste de venir encrasser votre machine.

En terme d’entretien technique, c’est assez simple : on contrôle régulièrement son tambour en vérifiant qu’aucun déchet ne s’est glissé au niveau du joint et qu’il ne possède pas des saletés ou des résidus de produits. On vérifie également la propreté de son bac à lessive. On n’hésite pas à détartrer son lave-linge une fois par mois avec la méthode vue plus haut.

Si vous ne désirez plus mettre beaucoup d’argent dans votre adoucissant, la petite astuce consiste à le remplacer par du vinaigre blanc, mélangé à quelques gouttes d’huile essentielle. En plus d’être plus écologique et économique, cette mixture faite maison va apporter une bonne odeur à vos vêtements mais aussi entretenir votre machine à laver.

Enfin, pour finir, entre chaque lessive, on pense à laisser la porte du tambour ouverte, ainsi que le bac à lessive. Ce geste simple permet de faire sortir l’humidité et donc, par conséquent, d’éviter l’apparition de moisissures et de bactéries. Ce sont ces dernières qui provoquent bien souvent les odeurs désagréables. Dans le même ordre d’idée, on évite de laisser son linge traîner dans la machine longtemps après la fin du cycle de nettoyage. Sinon, vous allez vous retrouver avec une odeur de moisi.

Dans tous les cas, si vous vous retrouvez avec une senteur désagréable sur vos vêtements à cause de l’humidité, l’idéal est d’ajouter du bicarbonate de soude à sa lessive pour le prochain lavage, ainsi que le mélange de vinaigre blanc et d’huiles essentielles (lavande, pamplemousse, pin, dans l’idéal), vu plus haut, dans le côté du bac réservé à l’adoucissant. Cette méthode devrait suffire à retrouver la bonne odeur du propre dans votre lave-linge.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici