L’indice de masse corporelle (IMC) est une formule qui permet de faire un bilan sur la corpulence, quel que soit le sexe et quel que soit l’âge d’une personne. Pour le calculer, le poids et la taille sont nécessaires. Découvrez tout ce qui faut savoir à ce sujet pour dresser rapidement un constat pour savoir si vous avez atteint le poids idéal selon votre gabarit.

L’IMC, un indicateur très utilisé en France

D’après des estimations de l’Inserm et de l’Assurance maladie, la prévalence du surpoids est d’environ 41 % chez les hommes et aux alentours de 25 % chez les femmes. Concernant l’obésité, celle-ci se caractérise par un IMC dont la valeur est supérieure à 30 kg/m². De nos jours, l’obésité toucherait environ 16 % de la population française. Globalement, l’obésité est considérée comme une pathologie chronique sujette à évoluer. De l’obésité simple à l’obésité sévère, elle contribue au développement de maladies graves parmi lesquelles les pathologies cardio-vasculaires et le diabète de type 2.

Le surpoids se définit principalement par l’obésité abdominale. Un tour de taille supérieur ou égale à 94 cm pour les hommes, et un tour de taille supérieur ou égale à 80 cm pour les femmes, est un signe alarmant pour l’état de santé général d’un individu. Ces mensurations se retrouvent chez 42 % des hommes et chez 48,5 % des femmes. En somme, de nombreuses études menées auprès de la population française ont mis en évidence que l’excès de poids concernerait 56,8 % d’hommes et 40,9 % de femmes en France. Pour savoir si votre IMC est dans la norme, découvrez comment le calculer.

Comment calculer son IMC ?

À ce jour, l’indice de masse corporelle appelé aussi IMC, est le seul indicateur considéré par l’Organisation mondiale de santé (OMS) pour établir un bilan sur la corpulence d’une personne. Cet indicateur permet d’évaluer les risques liés au poids d’un individu. Ce chiffre permet de faire un point sur son poids et de savoir, si l’on est trop maigre, ou s’il serait préférable de perdre quelques kilos.

Pour calculer son IMC, seule une formule suffit. Celle-ci est identique quels que soit le sexe et l’âge d’un individu. Qu’une personne soit âgée de 20 ans ou de 60 ans, la formule indiquée pour calculer l’IMC ne diffère pas. Par ailleurs, il faut savoir que l’IMC ne prend pas en compte la répartition des masses osseuses, musculaires et en graisses de l’organisme. De ce fait, deux individus ayant un IMC similaire n’auront pas forcément la même silhouette ou corpulence.

Cependant, l’IMC reste malgré tout une donnée essentielle aux yeux des professionnels de santé. Si votre IMC ne vous semble pas normal, il est conseillé de se rapprocher auprès de son médecin traitant. Il pourra par la suite vous aider à interpréter votre IMC et prescrire des examens complémentaires, comme un bilan des graisses et des sucres, si nécessaire. Découvrez la formule pour calculer son IMC :

Comme mentionné précédemment, l’indice de masse corporelle (IMC) d’un homme repose sur la même formule, que celle utilisée pour calculer celui d’une femme.

  • IMC = poids (kg) / taille (m²)

L’IMC ne suffit pas à lui-même

En revanche, l’IMC n’est pas suffisant pour dresser un bilan sur l’état de santé d’une personne. Par exemple, deux hommes aux corpulences opposées, peuvent obtenir le même IMC. En parallèle, des personnes sportives dont la masse musculaire est particulièrement développée, peuvent avoir un IMC très élevé sans pour autant être en surpoids.

D’autre part, il faut aussi savoir que le calcul l’IMC ne prend pas en compte la répartition des liquides présents dans le corps humain. Dans le cas d’une rétention d’eau, quand du liquide s’infiltre dans les tissus, des kilos en plus peuvent apparaître sur la balance. Il ne s’agit donc pas de kilos engendrés par un excès alimentaire ou à un excès de graisse, mais seulement d’une variation transitoire du poids.

Comment savoir si on est en surpoids ?

De nos jours, on constate sur le territoire national une augmentation du nombre de personnes en surpoids et souffrant de l’obésité selon l’âge. D’après des statistiques recueillies par l’Inserm, la prévalence de l’obésité s’élèverait à environ 11,4 % chez les femmes âgées entre 30 et 39 ans et à près de 18,8 % pour la tranche d’âge 60-69 ans. Si le risque d’obésité augmente de manière significative avec l’âge, environ 20,8 % des hommes âgés entre 60 à 69 ans sont concernés par ce phénomène, contre 10,4 % chez les hommes âgés entre 30 et 39 ans.

D’après l’OMS, l’obésité se caractérise par un IMC supérieur ou égal à 30. En outre, la surcharge adipeuse constitue le facteur le plus dangereux quand celle-ci se situe au niveau de l’abdomen. Il faut également distinguer l’obésité de l’obésité « sévère ». Selon l’IMC, 3 stades d’obésités coexistent :

  • IMC entre 30 et 34,9 : classe I (obésité modérée)
  • IMC entre 35-39,9 : classe II (obésité sévère)
  • IMC ≥ 40 kg/m² : classe III (obésité massive ou morbide)

Ainsi, il est essentiel de prendre en compte le tour de taille en complément de la valeur obtenue suite au calcul de l’IMC. À titre informatif, le tour de taille peut être mesuré grâce à un mètre-ruban en centimètres (cm). L’obésité abdominale se définie par un tour de taille supérieur à 94 cm pour les hommes et supérieur à 80 cm pour les femmes.

Quel est l’IMC idéal ?

De manière générale, la masse musculaire d’une personne de corpulence normale s’élève à 35 % du poids chez l’homme et à 28 % du poids chez la femme. De par notre activité physique au quotidien et au repos, différents muscles du corps sont sollicités chaque jour. Cette dépense énergétique, qui s’opère au quotidien, contribue à l’élimination des calories.

Dans le cadre d’un régime alimentaire, il est important de s’assurer que la masse musculaire demeure stable. En d’autres termes, si les apports nutritionnels sont réduits, mais que la masse musculaire diminue aussi, alors le métabolisme va tourner au ralenti. Ce phénomène se produit lorsque nous dépensons moins d’énergie au repos. Pour booster le brûlage de calories, l’activité physique est à privilégier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici