Comme pour tous les travaux électriques, changer un interrupteur ne s’improvise pas. Il faut respecter des étapes de montage bien précises avant de débuter. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Brancher un interrupteur simple

Vous désirez changer votre installation en remplaçant votre ancien interrupteur ? Nul besoin de faire appel à un électricien. Si vous avez déjà une boîte d’encastrement dans le mur et que vous avez déjà pris soin de faire passer les deux fils électriques dans la boîte, la suite devrait être relativement facile, comme nous allons le découvrir. L’interrupteur électrique simple, est comme son nom l’indique, le modèle le plus classique à installer. Ce dernier permet de commander l’allumage d’une lampe dans une pièce de la maison à partir d’un seul point. Il permet d’allumer et d’éteindre facilement la lumière. L’installation est donc relativement aisée. Cependant, il est impératif de s’assurer que le branchement entre le tableau électrique et le reste du circuit est bien réalisé avant de passer à l’installation.

L’installation d’un interrupteur simple nécessite d’avoir des bons outils sous la main. Voici les éléments que vous devez rassembler avant de passer à l’installation :

  • Des tournevis isolés (obligatoires pour éviter les accidents)
  • Une pince coupante
  • Une pince à dénuder
  • Un interrupteur simple

Place à l’installation :

Comme énoncé précédemment, si vous remplacez un interrupteur existant, vous devez simplement enlever et déconnecter les fils. Cependant, si vous créez le circuit, vous avez une étape supplémentaire à réaliser en amont. En effet, vous devez d’abord passer les câbles pour relier le point lumineux au tableau électrique et faire passer les fils dans la boîte d’encastrement. Une fois cette étape réalisée, vous pouvez procéder au branchement.

  • La première chose à faire est de couper l’alimentation électrique, pour cela le compteur doit être coupé ainsi que les disjoncteurs du circuit pour ne courir aucun risque.
  • Pour brancher l’interrupteur, vous devez vous référer aux couleurs des fils. Le fil rouge est pour la phase, le bleu pour le neutre et le vert-jaune pour la terre.
  • Vous devez dénuder les fils de la boîte d’encastrement sur environ 1,5 cm.
  • Il est temps de connecter la phase (fil rouge) qui vient du tableau sur la borne L.
  • Vous devez connecter le fil qui vient de l’ampoule (fil violet, orange, marron ou ivoire) sur la borne 1.
  • Installez l’interrupteur et fixez le dans le boîtier en respectant le type de fixation selon le modèle que vous avez choisi.
  • Il n’y a plus qu’à vérifier que l’installation est bien réalisée en remettant le courant.

Brancher un interrupteur va-et-vient

Comme vous l’aurez compris, l’interrupteur simple permet d’allumer et d’éteindre la lumière en un seul point. Cette installation est donc très basique. Bien évidemment, ce n’est pas la seule installation envisageable. Si vous désirez commander l’allumage d’une lampe en plusieurs points, vous devez alors brancher un interrupteur va-et-vient. Cet interrupteur est raccordé à la lumière et le câblage se fait en plusieurs points. Dans ce schéma, il n’est donc plus question de tirer un fil électrique d’un point A à un point B comme pour un interrupteur classique. Vous devez réaliser un raccordement en dérivation pour contrôler la lumière en plusieurs points.

Comme pour l’installation d’un interrupteur simple, celui d’un interrupteur va-et-vient nécessite de s’équiper de bons outils et du matériel adéquat. Voici les éléments à rassembler :

  • Tournevis isolés
  • Deux interrupteurs
  • Du fil électrique rigide de section 1,5 mm² (respectant les codes couleurs)
  • Pince à dénuder

Place à l’installation :

Avant toute chose, et si vous devez créer le circuit va-et-vient de toutes pièces, vous devez tout d’abord passer les câbles menant l’alimentation électrique depuis le tableau jusqu’aux éclairages et aux commutateurs. Pour cela, vous devez percer les trous nécessaires et préparer le terrain. Si vous devez simplement remplacer un interrupteur déjà existant, alors la procédure est plus simple, il suffit d’enlever et de déconnecter les fils déjà en place. Une fois le câblage bien réalisé, vous pouvez débuter l’installation :

  • La première chose à faire est de couper l’alimentation électrique générale avant de débuter.
  • Dénudez les fils dans la boîte d’encastrement sur 1,5 à 2 cm.
  • Sur le premier commutateur, vous devez connecter la phase (fil rouge) sur la borne L et les navettes (fils conducteurs de couleur orange) sur les bornes 1 et 2.
  • Vous pouvez désormais encastrer l’installation dans la boite et la fixer.
  • Installez la plaque de finition.
  • Sur le deuxième interrupteur, vous devez connecter la phase qui, cette fois, n’est plus rouge car il s’agit du retour lampe (fil relié à la source d’éclairage). Connectez les navettes sur les bornes 1 et 2.
  • Vous pouvez de nouveau encastrer l’installation dans la boite et la fixer.
  • Installez la plaque de finition.
  • Une fois le branchement réalisé, vous pouvez remettre le courant et vérifier le bon fonctionnement de vos interrupteurs va-et-vient.

Si vous avez un doute ou si vous remarquez un dysfonctionnement, n’hésitez pas à consulter la notice qui accompagne vos interrupteurs.

Quand vous avez terminé votre branchement, remettez le courant. Vous n’avez plus qu’à tester le bon fonctionnement de vos interrupteurs va-et-vient ! De façon générale, il est recommandé de suivre à la lettre les instructions de la notice qui accompagne votre interrupteur va-et-vient.

Les normes à respecter

Comme vous avez pu le remarquer, le branchement simple et le branchement va-et-vient n’ont finalement rien de bien compliqué ! Cependant, l’installation des interrupteurs doit respecter des normes. En effet, la norme NF C15-100 s’applique à toutes les installations électriques domestiques. Voici les principales règles à connaitre et à respecter :

  • Il faut utiliser un fil dont la section est au minimum de 1,5 mm².
  • Le circuit d’éclairage ne doit pas dépasser 8 points lumineux.
  • Chaque circuit du tableau électrique doit être protégé par un disjoncteur d’au moins 10A.

Sachez également qu’il est conseillé de placer les interrupteurs d’une certaine façon, c’est-à-dire dans le bon sens… On allume la lumière en appuyant sur le bas et on éteint en appuyant sur le haut. Enfin, sachez que les interrupteurs sont souvent placés près des portes, à environ 1,2 m du sol.

Maintenant que vous savez comment brancher un interrupteur simple et un interrupteur va-et-vient, il est temps de passer au branchement, mais avant cela, veillez toujours à couper l’alimentation générale au disjoncteur, cela est primordial et vous évitera de nombreux accidents ! Par ailleurs, sachez qu’il est recommandé d’avoir quelques notions en électricité avant de débuter une installation afin de ne pas provoquer un court-circuit ou d’éventuels problèmes électriques. N’hésitez pas à vous informer et à lire les notices de vos installations avant de débuter. Si vous n’êtes pas sûr de vous, alors vous pouvez aussi faire appel à un électricien qui se chargera de vos installations électriques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici