Nettoyer son foie, c’est important. En effet, cela permet de faciliter l’élimination des déchets tout en gardant les vitamines dans le corps a besoin. Au quotidien, la pollution, le stress, les mauvaises habitudes alimentaires nuisent à cet organe essentiel à notre bonne santé.

Comment nettoyer le foie de l’alcool ?

L’alcool comporte des substances particulièrement néfastes pour votre foie, alors qu’il est filtré à 90 % par celui-ci ! Lorsqu’on a fait des excès, il est préférable d’aider cet organe vital à s’en remettre. Par ailleurs, si vous avez une gueule de bois, c’est que vous l’avez déjà fait souffrir.

On commence déjà par bien s’hydrater, tout au long de la journée. On peut boire de l’eau, du jus de pomme maison, du jus de betterave avec du citron ou bien du thé vert. Il faut aussi manger des bananes, car l’alcool, en étant ingéré dans votre organisme, a créé un fort déficit en potassium. On peut aussi prendre du pain complet au petit-déjeuner avec du beurre de cacahuète et des rondelles de banane : de quoi allier plaisir gourmand et santé !

De manière générale, les plats gras ou sucrés sont plutôt à privilégier au cours de la soirée, lorsque vous êtes en train de boire, car ces derniers ralentissent l’absorption d’alcool dans votre sang. Par contre, le lendemain, il faut se mettre au vert ! On mange des produits non transformés, majoritairement des légumes, même si on peut se permettre un peu de protéine maigre et quelques féculents. Dans tous les cas, il est préférable de ne pas manger en grande quantité, afin de soulager le corps lorsqu’il opérera son travail de digestion.

Si vous vous sentez de réaliser vos propres infusions maison, alors il faut miser sur des plantes sauvages : le pissenlit et le romarin. On porte à ébullition 150 ml d’eau, on laisse macérer une bonne quantité de feuilles séchées pendant 5 à 10 minutes et il n’y a plus qu’à déguster (généralement entre 1 et 3 tasses par jour).

Comment nettoyer son foie naturellement ?

Pour nettoyer son foie naturellement et efficacement, il faut déjà choisir le bon moment. Dans la médecine traditionnelle chinoise, on recommande d’effectuer une detox lors du passage de l’hiver au printemps. Pendant l’hiver, l’organisme a tendance à mettre au repos les organes consacrés à l’élimination des toxines, tandis que pendant le printemps, ils sont particulièrement sollicités. Au final, la période hivernale se prête particulièrement à la production et au stockage des déchets. Ces derniers vont s’accumuler dans le foie, il est donc important de les éliminer afin qu’ils ne viennent pas polluer le sang.

Pour procéder au nettoyage de son foie, on commence par supprimer les laitages, les produits raffinés trop gras ou trop sucrés, les grillades et les excitants (café, tabac, alcool…). On doit incorporer dans son alimentation des produits riches en fibres, comme les légumes crucifères par exemple. C’est encore mieux si on les mange crus. Il ne faut pas non plus oublier de s’hydrater, à raison d’au moins 2 litres d’eau par jour.

Pour drainer son foie, certaines plantes sont d’une grande aide ! Ainsi, l’artichaut, le boldo et le fumeterre peuvent se présenter sous forme de tisanes, de graines ou de gélules afin d’opérer des nettoyages nocturnes. En complément, le romarin, le radis noir et le Chardon-Marie doivent être pris après chaque repas afin de libérer la bile. L’idéal reste, dans tous les cas, de se faire accompagner d’un naturopathe.

En dehors des plantes, plusieurs techniques existent pour nettoyer son foie. On peut appliquer une bouillotte chaude sur celui-ci chaque fois. Il ne faut pas non plus hésiter à faire quelques séances de sauna, mais aussi à se diriger vers la pratique de la sophrologie, de la méditation, du yoga, de la réflexologie facile pour se détendre en profondeur : le stress et le manque d’énergie sont des handicaps majeurs dans l’élimination des toxines. Enfin, l’utilisation d’une brosse douce en poils naturels avant chaque douche procure une évacuation plus aisée des toxines par la peau : on réalise des mouvements de bas en haut et toujours en direction du cœur.

Quelles sont les précautions, contre-indications et effets secondaires d’une détox du foie ?

De manière globale, il est conseillé d’être suivi par un professionnel, un naturopathe par exemple, lorsqu’on décide de se lancer dans une détox du foie. Celle-ci est totalement déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de lésions ou de troubles spécifiques au niveau du foie. Par contre, un drainage pour préparer une future grossesse est recommandé.

Il peut exister quelques effets indésirables provoqués par la libération des toxines. On peut constater l’apparition de boutons, une transpiration odorante, une urine plus foncée que d’habitude. Il faut aussi avoir conscience que changer son alimentation et adopter une nouvelle hygiène de vie peut être un parcours difficile.

Comment nettoyer le foie avec les recettes de Grand-mère ?

Une recette simple et très efficace consiste à diluer du jus de citron dans une bouteille d’eau minérale. On boit ensuite notre eau aromatisée tout au long de la journée. Outre le fait qu’il est important de bien hydrater un organisme fatigué, le citron va remplir un rôle crucial en équilibrant le système digestif et en dynamisant l’élimination des toxines.

Comment réaliser des boissons détox ?

Il est indispensable d’arrêter sa consommation d’alcool lors d’une détox, ce qui peut se révéler handicapant socialement quand on aime prendre l’apéritif en toute convivialité avec ses proches. Il est cependant toujours possible de se faire plaisir, grâce au mocktail ! Ce terme provient d’une combinaison entre « mock » (« faux » en anglais) et « cocktail », il désigne les mélanges sans alcool, particulièrement tendances dans le domaine de la mixologie ces dernières années. Vous pouvez, par exemple, dans un grand verre, versez 5 cl de sirop de grenadine, le jus d’un demi-citron fraîchement pressé, deux fraises coupées (en été) ou des arilles de grenade (en hiver), et allongez le tout d’un peu d’eau gazeuse. Rien n’empêche d’utiliser des sirops encore plus originaux, comme le sirop de fleur de sureau ou de pastèque.

Les smoothies sont aussi de bons alliés, à condition de prendre des aliments qui favorisent le processus de détox et de ne pas ajouter de sucres ou laitages. On peut, par exemple, réaliser un smoothie pomme (une haute teneur en fibres) et persil (une grande source de vitamine C) avec quelques feuilles de menthe. Dans tous les cas, il est important de privilégier des aliments issus de l’agriculture biologique, afin d’éviter les pesticides, nocifs à l’organisme. Le smoothie à la betterave rouge est aussi un must dans le cadre d’une détox : la betterave possède une forte teneur en vitamines du groupe B et C ainsi qu’en oligo-éléments, en plus d’être riche en fibres. On la mélange avec un peu de céleri, de concombre, de carotte et de pomme pour obtenir la boisson parfaite.

Le thé vert est source d’antioxydants. Ces derniers participent à combattre les radicaux libres, soit les agresseurs de nos cellules. Étant donné qu’il contient de la théine, un excitant, il est préférable de le consommer avant 16 heures. La tisane est aussi une alliée de taille, notamment la tisane au gingembre, au pissenlit, à l’anis ou à l’aubier de tilleul.

Comment protéger son foie ?

Une fois qu’on a réalisé sa détox, l’idéal reste de continuer à prendre soin de son foie tout au long de l’année. Cela ne fera que l’aider à jouer son rôle d’épuration, de stockage et de synthèse, si importants à notre santé.

Tout d’abord, on évite l’alcool ! C’est un produit toxique, particulièrement agressif pour le foie, or c’est ce dernier qui doit s’occuper de traiter la quasi-totalité de l’alcool qui circule dans le sang. C’est d’autant plus dommageable pour le foie lorsque l’alcool est consommé en quantité importante sur un temps court. De manière globale, on préconise deux verres par jour maximum pour une femme et trois pour un homme (un verre = 2,5 cl de whisky à 45° = 7 cl d’apéritif à 18° = 25 cl de bière à 5° = 10 cl de vin à 12° = 2,5 cl de pastis à 45°), répartis sur les deux plus grands repas de la journée. L’alcool est à proscrire complètement au moins un jour par semaine, afin que le foie puisse se reposer.

Côté alimentation, le sucre n’est pas un allié du foie. Tous les produits à base de sucre sont transformés en graisse par le foie, seulement au passage, ils l’intoxiquent et provoquent des inflammations. On connaît les ravages de l’alcool concernant la cirrhose, mais en réalité, une alimentation trop sucrée peut aussi conduire à développer cette maladie. On évite donc de manger quotidiennement des bonbons, des gâteaux, des pâtisseries, des pâtes à tartiner… D’autant plus s’ils sont industriels ! Toujours dans le même esprit, on évite de rajouter du sucre dans les boissons chaudes (café, thé, tisane), les laitages, les fruits. Il est important de redécouvrir le goût des aliments nature. Cependant, si vraiment cela ne passe pas, on peut toujours ajouter des épices ou des extraits naturels pour remplacer le sucre.

Il faut aussi limiter les aliments riches en graisses saturées et en cholestérol, ils apportent beaucoup de toxines dans le foie. Il ne faut pas consommer des viandes grasses et de la charcuterie plus de deux ou trois fois par semaine. Par contre, il ne faut pas hésiter à relever ses plats avec de l’ail et de l’oignon. Crus ou cuits, ils détiennent des composés soufrés qui aident le foie à évacuer les toxines en activant ses enzymes.

Il est important de bien s’hydrater, mais avec de l’eau plate ou pétillante et non des boissons sucrées (sodas, sirops, mais aussi jus de fruits). Si le goût vous parait fade, rien n’empêche d’ajouter des herbes ou des épices pour donner un peu plus de goût, comme de la menthe, de la vanille, du citron, etc. Une tasse de café par jour, sans sucre ajouté, est recommandée, car le café procure des effets protecteurs sur le foie et participe à limiter les risques de développer un cancer hépatique.

Enfin, le pamplemousse est un ami de taille ! Il ne faut pas hésiter à en consommer souvent car il favorise la détox du foie ainsi que l’élimination du cholestérol et des triglycérides dans le sang. Un rôle de bienfaiteur qu’il doit à la présence de deux molécules : la naringine et l’auraptène.

Quels sont les premiers symptômes d’une cirrhose ou d’une maladie du foie ?

On dit qu’on a une cirrhose du foie lorsque des tissus cicatriciels remplacent certains tissus sains du foie. Quand ce phénomène se produit, le sang a plus de mal à circuler librement à travers l’organe ce qui provoque un foie qui remplit difficilement ses fonctions. Une cirrhose du foie est, malheureusement, une maladie dite « invisible ». En effet, ses symptômes tardent à apparaître, ce qui entraîne un diagnostic tardif dans la plupart des cas. Le foie a alors déjà subi, à ce moment-là, des dommages considérables.

Lors d’un stade précoce, on observe de la fatigue, une perte d’appétit (accompagnée, bien souvent, d’une perte de poids), des nausées, une douleur abdominale. On peut aussi constater l’apparition de petits points sur la peau et d’une rougeur au niveau de la paume des mains.

Lors d’un stade plus avancé, on peut aussi constater un jaunissement de la peau ou des yeux, des démangeaisons, une urine beaucoup plus foncée (couleur thé), des problèmes de sommeil, des infections bactériennes fréquentes, des gencives qui saignent, des varices, des enflures au niveau des jambes et de l’abdomen, un essoufflement, de la confusion mentale.

En plus des symptômes de la cirrhose, d’autres peuvent subvenir si votre foie est engorgé. Ainsi, une sensation de pesanteur dans le ventre, avoir du sang noir dans les selles, des douleurs sous les côtes sont aussi les signes d’une maladie du foie.

Si vous éprouvez n’importe lequel de ces maux, il est important de contacter un professionnel de santé. D’autant plus si vous avez des problèmes d’alcoolisme, la consommation d’alcool étant la cause principale de cette maladie. Elle peut aussi être provoquée par une hépatite virale chronique, une stéatose hépatique ou une maladie rare.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici