Les lendemains de soirée offrent bien souvent des surprises. En dehors du fait de se retrouver dans le lit d’une inconnue ou d’avoir dépensé toutes ses économies au bar, la gueule de bois surgit à coup sûr au beau matin. Pour lutter contre cette sensation désagréable, il est nécessaire d’être informé sur ce fléau pour en être soulagé.

Quels sont les symptômes d’une gueule de bois ?

Aussi appelé veisalgie par des chercheurs américains, la gueule de bois fait son apparition bien après une consommation d’alcool excessive. C’est au moment où le taux d’alcool dans le sang s’approche de zéro, lors de la « descente », que les premiers symptômes arrivent. Voici une liste des différents symptômes de la gueule de bois :

  • Mal de tête ;
  • Nausées ;
  • Diarrhées ;
  • Perte d’appétit ;
  • Tremblements ;
  • Affaiblissement ;
  • Tachycardie ;
  • Orthostasie ;
  • Confusion.

Y a-t-il des remèdes naturels pour la contrer ?

Puisque certains ont du mal à trouver la modération quand ils sont en soirée, il est tout de même nécessaire de préciser qu’il faut contrôler sa consommation de boissons alcoolisées. Il existe des solutions comme le fait de savourer son verre plutôt que de partir sur un « cul-sec ».

En réduisant le nombre de verres engloutis, les chances d’avoir une gueule de bois seront moindres. Sinon, il y a des remèdes naturels au cas où la soirée était trop arrosée. Il existe des boissons anti-gueule de bois, en vente sur le web et en pharmacie, à base de fruits, d’épices et d’autres éléments naturels. Même si cela reste un classique, est-il nécessaire de préciser qu’il faut boire beaucoup d’eau après une cuite ?

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus et notamment quand il s’agit de soulager une gueule de bois. En effet, ces dernières sont extraites à partir de plantes et d’éléments naturels pour profiter des bienfaits de dame Nature. Il en existe de nombreuses sortes pour agir sur les différents symptômes de la gueule de bois.

Par exemple, l’huile essentielle au citron permet de drainer le foie et celle au romarin permet de nettoyer l’organisme. L’huile essentielle à la menthe poivrée est probablement celle qui intéresse le plus. Elle permet de soulager les maux de tête tout en évitant les impressions de tête lourde.

Le gingembre

Bien qu’étant un aphrodisiaque reconnu pour favoriser l’afflux sanguin, le gingembre est idéal pour éviter d’avoir la nausée. Il se consomme frais et en infusion, permettant ainsi de s’hydrater. C’est un anti-vomitif efficace utilisé par de nombreuses personnes dans le monde.

Le bicarbonate de soude

La consommation d’alcool agit directement au niveau de l’estomac en augmentant l’acidité de la muqueuse gastrique. Les maux de ventre et brûlures d’estomac sont donc courants. Pour éviter que cela dure trop longtemps, il faut mélanger une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et le boire d’un coup.

Que faut-il manger après une gueule de bois ?

Oui, après une cuite, il est nécessaire de manger quelque chose de solide pour « éponger » l’alcool de la veille. En cas d’une petite faim, la banane est idéale pour fluidifier son organisme asséché par alcool. En effet, la banane est très riche en potassium et c’est lui qui agit sur l’organisme.

L’alcool est un excitant lors de sa consommation, mais quand son taux diminue dans le sang, il rend le consommateur patraque. Il faut savoir que la vitamine B, que l’on retrouve dans de nombreux aliments, est essentielle pour se sentir bien et en forme. Des plats à base de poulet, de riz, de légumes verts ou d’œufs sont donc conseillés.

Au contraire de ces derniers exemples, il y a de nombreux aliments ou boissons à bannir lors d’une gueule de bois. Ce n’est pas une question de vie ou de mort, mais il est préférable d’éviter les boissons acides (jus d’orange), le lait, le café et les aliments comme le fromage, les yaourts et les tartines de beurre.

Quels médicaments si la gueule de bois persiste ?

Après une forte consommation d’alcool et pour lutter contre la gueule de bois du réveil, il est tout à fait possible de prendre des médicaments pour se soulager. Mais il faut absolument faire attention au type de médicament avant de le prendre. Par exemple, prendre un Doliprane avant d’aller dormir, suite à une soirée alcoolisée, n’est pas du tout conseillé. 

La citrate de bétaïne

La citrate de bétaïne est un médicament qui est issu de la betterave concernant ses substances actives. Il est conseillé de prendre ce médicament en cas de troubles digestifs et de ballonnements. Généralement, il faut prendre de la citrate de bétaïne avant d’aller se coucher pour éviter d’être dans le mal le lendemain.

Les scientifiques conseillent tout de même d’éviter de mélanger les médicaments et l’alcool, surtout en cas de traitement médicamenteux pour se soigner. En effet, l’acétylsalicylique et l’acétaminophène sont deux acides qui sollicitent fortement le foie et l’estomac, pouvant entraîner des irritations ou d’autres dommages sur l’organisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici