Rappelez-vous de ce moment où vous étiez en pleine présentation devant tous vos collègues. Votre corps était rempli de stress, d’appréhension et… de gaz. Cette sensation extrêmement désagréable, d’avoir le ventre gonflé et de pouvoir exploser, à tout moment peut vous gâcher votre journée. Il est donc important de savoir d’où proviennent ces nombreux gaz et surtout, de savoir comme les éliminer au bon moment.

Prévenir l’accumulation des gaz dans notre ventre

Les gaz ou les flatulences, cela dépend du terme que vous préférez utiliser, s’accumulent au cœur de votre estomac ou de votre intestin. Lorsqu’un trop-plein se crée dans votre corps, des ballonnements s’installe et ça se termine, la plupart du temps, en pets ou bien en rots.

Un ventre rempli de gaz n’est pas signe de mauvaise santé. Si vous avez tendance à expulser des gaz plusieurs fois par jour, sachez que c’est totalement normal, cela prouve même que vous êtes en bonne santé. Une personne peut avoir très peu de gaz en lui, alors qu’une autre aura le ventre rempli en permanence. Cette différence provient de plusieurs facteurs : l’ingestion d’air, l’activité des bactéries de l’intestin et le bon fonctionnement du système de digestion.

Éliminer les sucres complexes de son alimentation

D’où proviennent ces gaz ? Plusieurs sources peuvent être à l’origine. La première : l’alimentation. Les suspects n°1, ou plutôt les coupables n°1, ce sont les sucres complexes. Ces sucres ne sont pas transformés, avant d’être consommés, en sucres absorbables. Lors de leur petite balade au sein des intestins, les bactéries intestinales vont les manger et cela va former des gaz.

Quels sont ces aliments à éviter ? En voici une liste exhaustive : le chou-fleur, les lentilles, les concombres, le maïs, les oignons, l’orge, la betterave, le blé, les brocolis, les haricots rouges, les pois chiches… Il en existe plusieurs. Certains vont avoir un impact sur votre organisme et d’autre, non. Il est important, lorsque vous en consommer, de faire attention à la manière dont votre corps va réagir afin de pouvoir ajuster votre alimentation pour éliminer les ballonnements et les gaz.

Dans la famille des liquides, il est aussi important d’éviter tous les liquides à bulles. Les boissons gazeuses et la bière sont sources de flatulences. Ils contiennent beaucoup de gaz. En consommant ces boissons, vous allez donc consciemment en ingérer.

Apprendre à gérer son ingestion d’air

Dit comme ça, cela peut faire peur. En réalité, il n’y a rien de compliqué. En mangeant, tout le monde a tendance à ingérer de l’air, ainsi qu’en buvant ou en avalant sa salive. Cet air va alors s’ajouter à l’air déjà présent dans votre ventre, le faire gonfler et créer une gêne.

Certaines personnes, notamment celles avec des difficultés respiratoires, des prothèses dentaires mal ajustées, ou bien qui ont tendance à manger vite, vont être plus exposées à ce trop d’air ingéré. Pour palier à cela, quelques astuces peuvent être appliquées. Lorsque vous mangez trop vite, vous pouvez parfois avoir le hoquet ou bien des remontées, cela est dû à une ingestion d’air mal gérée. Il faut donc se forcer à manger plus lentement, en posant sa fourchette entre chaque bouchée, en se forçant à ne pas finir son assiette avant telle heure… Au début, c’est difficile pour certaines personnes de s’imposer cela, mais à force, ça devient une habitude, et une bonne habitude.

De plus, vous pouvez aussi éliminer certaines mauvaises habitudes présentes dans votre quotidien : fumer, mâcher du chewing-gum, boire avec une paille, boire des mini-gorgées de boisson d’eau chaude, boire en mangeant… Après avoir éliminé tout ça, vous allez déjà sentir votre ventre beaucoup moins gonflé.

Dégonfler du ventre rapidement

Vous ne connaissiez pas tous ces conseils et votre ventre est déjà bien gonflé ? Nous allons vous dire comment vider votre ventre en peu de temps.

Le sport

Et oui, nous sommes désolés de vous l’apprendre, mais l’activité physique a un impact sur la digestion. En prenant la peine de renforcer votre sangle abdominale, vous allez améliorer très vite votre digestion. Les deux activités qui vont vous aider au mieux : le yoga et le pilates. En plus, elles ont pour avantages de calmer votre esprit et d’éliminer votre stress. Vous pouvez aussi faire quelques exercices de gainage, ils sont très efficaces et permettent de vous muscler très vite.

Le charbon végétal

Le charbon actif végétal agit directement sur le tube digestif. En traversant tout votre système digestif, il va piéger les substances indésirables : gaz, résidus de pesticides, mauvaises bactéries, additifs, métaux lourds… Une fois ces substances ingérées, elles vont être éliminées dans les selles.

Il est conseillé de prendre du charbon végétal lorsque vous souffrez de diarrhée, de ballonnements, de gastro-entérite, de brûlures d’estomac ou bien d’intoxication alimentaire. Les personnes vivant avec le syndrome du côlon irritable prennent du charbon au quotidien afin d’aider leurs intestins à faire leur travail et de soulager leurs maux.

Quand et comment faut-il prendre du charbon végétal actif ? Souvent prise sous forme de cure, il est possible de mélanger 2 cuillères à café de charbon végétal pur dans son yaourt au soja ou bien dans son verre d’eau avant chaque repas pendant 15 jours. Existant aussi sous forme de gélules, vous pouvez l’emporter avec vous et faire des cures de deux semaines quand vous en ressentez le besoin. Faites tout de même attention pendant ces périodes de cure. Le charbon a tendance à favoriser la constipation. Augmentez donc votre consommation d’eau afin de palier à cet effet secondaire et si votre constipation continue, arrêtez la cure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici